Aller au contenu principal
Courriel

Hippothérapie

Le terme hippothérapie est né de la fusion de la racine grec « hippos » qui veut dire cheval et de thérapie qui veut dire soin.

 

Donc l’hippothérapie est  l’utilisation du cheval à des fins thérapeutiques et non à des fins équestres. Cette nouvelle spécialisation vise l’acquisition de prérequis moteurs plutôt que d’habiletés équestres.

L’hippothérapie est une stratégie de réadaptation qui utilise un instrument mobile et vivant appelé cheval. L’outil cheval rassemble des qualités de stimulation neurosensorielle, motrice et affective jamais égalées par une machine.

Le cheval peut offrir 110 mouvements multidimensionnels par impulsion/minute. Aucun thérapeute aussi motivé ou talentueux qu’il soit ne peut rivaliser avec cette qualité de stimulation.

L’hippothérapie est une spécialisation réservée aux spécialistes de la réadaptation, soient les physiothérapeutes, ergothérapeutes et orthophonistes qui ont été formés dans ce volet.

En hippothérapie, le cavalier n’influence pas le cheval,  c’est plutôt le mouvement du cheval qui provoque des réactions posturales et musculaires chez celui qui le monte. Le cavalier prend donc différentes postures à cheval de façon à stimuler les groupes musculaires atteints.

Mais les objectifs ne sont pas essentiellement moteurs, ils peuvent être de tout ordre (cognitif, sensoriel, comportemental, etc.) dépendamment de l’évaluation qui a été faite au préalable par la thérapeute (ergo, physio et ortho) avec la collaboration de l’équipe médicale du cavalier.

En hippothérapie, un professionnel de la santé ainsi qu’un professionnel équestre travailleront avec le cavalier afin de définir un programme spécifique répondant aux buts de ce dernier.

Le cheval est un précieux partenaire pour le cavalier dans l’atteinte de ces objectifs.

Le thérapeute sera impliqué dans le programme d’équitation thérapeutique en ce qui concerne le choix du cheval ainsi que dans la conception et l’application du programme d’enseignement des techniques équestres découlant de l’évaluation initiale du cavalier.

.